Home » Services » Divorcer en ligne (ou presque) est très courant en Suisse

Divorcer en ligne (ou presque) est très courant en Suisse

En Suisse les mariages durent en moyenne 18 ans et la majorité des gens qui divorcent ont la quarantaine. Et, si en 1980 c’est environ un mariage sur trois qui se terminait par un divorce, en 2010 on en est arrivé à un mariage sur deux ! Cependant, la très grande majorité de ces divorces (90 % !) s’est opérée à l’amiable. Pourquoi ? D’une part parce que depuis 2000, hormis les délits pénaux, la loi ne permet plus de divorcer en en attribuant la « faute » à l’autre. D’autre part, parce que grâce à la procédure simplifiée du divorce à l’amiable, on peut divorcer sans avocat ! Explications.

 

Remplir son dossier avec divorce.ch.

Si les deux époux sont d’accord pour divorcer, il leur « suffit » de déposer un dossier de divorce au tribunal. Ce dossier inclut une « convention de divorce suisse » demandant au couple de cadrer lui-même ce qu’on appelle les « effets accessoires » de son divorce, soit ses conséquences concrètes (qui garde le domicile conjugal, comment s’organise la garde des enfants, etc.). Le site « divorce.ch » peut efficacement accompagner les futurs divorcés étape par étape dans la constitution de ce dossier. Un service de « divorce en ligne » qui rend vraiment peu coûteuse la procédure en suisse (https://divorce.ch/introduction-au-divorce/combien-coute-un-divorce) !

Le couple ou le juge peuvent solliciter un médiateur pour régler les points qui restent litigieux

litigieux
Source : www.divorce.ch

En cas de tension, l’alternative de la médiation

Si, bien que d’accord pour divorcer, les époux ne s’entendant pas sur certains aspects de cette convention, ils peuvent solliciter un médiateur pour trouver une solution, ou laisser le juge trancher à leur place.

Posted in Services

Comments are closed.