Home » Décoration » Maison Drago : l’histoire de l’écharpe de maire

Maison Drago : l’histoire de l’écharpe de maire

A l’approche des élections municipales, la Maison Drago est en pleine effervescence. Cette institution, aussi connue pour ses médailles et autres décorations honorifiques, s’attèle déjà à la fabrication de l’écharpe de maire et adjoint qui distinguera chaque élu. Voilà donc pour nous l’occasion de nous intéresser de plus près à cet emblème typiquement français, mais dont nous ignorons souvent l’origine.

L’histoire toute française de l’écharpe tricolore

Source : https://www.dragoparis.fr/media/images/menu/mairie.jpg

C’est en juillet 1792 qu’apparaît l’écharpe tricolore. Elle n’a d’ailleurs jamais changé ; dès cette époque, elle répondait déjà à des critères stricts tant sur ses dimensions que sur les conditions qui régissent son port. Elle mesure donc très exactement deux mètres de long et la largeur est de onze centimètres. Seules les passementeries permettent de distinguer le maire de son adjoint : les glands sont en or pour le premier et en argent pour le second.

 

Créée à la fin du XVIIIème par l’Assemblée législative, elle continue d’être le symbole de l’autorité de l’État et ne se porte que selon un protocole strict. Aujourd’hui, peu de maisons continuent de travailler dans les règles de l’art. La Maison Drago est l’une des dernières à s’atteler à la tâche avec le même savoir-faire vieux depuis 1930.

Drago : près de cent ans au service des insignes et des écharpes de maire

 

C’est à Nice que Charles-Emile Drago ouvre sa première boutique avant de partir à Paris pour créer l’institution que nous connaissons aujourd’hui. Passionné depuis toujours par les médailles et autres distinctions honorifiques, il diversifie son travail en créant médailles, épées d’académiciens et autres drapeaux à l’usage des mairies. Le mérite militaire ou civil n’a donc aucun secret pour ce fabricant qui s’impose comme l’un des derniers artisans au service des apparats de l’Etat. Si Charles-Emile Drago n’est évidemment plus de ce monde, il n’en reste pas moins que ses successeurs ont gardé une même rigueur et un même amour du travail bien fait.

 

La fabrication d’une écharpe de maire côté coulisses

 

Comme nous le mentionnions plus haut, l’écharpe de maire répond à de nombreux critères stricts. Le tissage comme le façonnage ont été entièrement réalisés en France selon une démarche éco-responsable. La fibre est entièrement biodégradable puisqu’elle est fabriquée à partir de fibres de bois. Ce tissu présente des propriétés uniques ; il est fabriqué par la très prestigieuse Maison Neyret, spécialisée dans le textile de luxe. Chaque écharpe de maire dispose donc d’une traçabilité numérique certifiant que la production est effectuée en France, quelle que soit son étape. Le tout est présenté dans un magnifique coffret Prestige. Cependant, il faut compter un mois entre la commande de votre écharpe et sa réception puisqu’elle sera réalisée à la main.

Posted in Décoration

Comments are closed.